Pêche

Taquiner le poisson au Parc régional du Massif du Sud? C’est possible. Que les pêcheurs se le tiennent pour dit!

Trois cours d’eau importants prennent leur source au Massif du Sud : la rivière Etchemin, la rivière du Sud et la rivière Daaquam, qui coule vers les États-Unis. Les cours d’eau qui se joignent pour former ces rivières sont des torrents de montagne au débit très changeant. Leurs eaux sont cristallines et glaciales.

Les trois rivières forment des zones de naissance et de croissance où l’omble de fontaine (truite mouchetée) est la seule espèce. La pêche est permise pour les usagers du Parc, mais les truites sont petites.

Le Parc compte aussi quelques petits étangs à castor, un grand marais herbeux et une petite tourbière. Les amoureux de la faune et de la flore sont donc bien servis!

Règles de sécurité pour la pratique de la pêche en rivière

AVANT DE PARTIR

• Priorisez les vêtements en fibre synthétique plutôt que ceux en coton; ils sècheront beaucoup plus rapidement et vous garderont au chaud même mouillés
• Prévoyez de l’eau en quantité suffisante (1 litre minimum) et une collation
• Emmenez dans votre sac une lampe frontale, des allumettes, de la crème solaire, une trousse de premiers soins et une carte des sentiers
• Planifiez votre parcours sur une carte et prévenez quelqu’un de votre itinéraire ainsi que de votre heure de retour prévue
• Renseignez-vous sur les secteurs de pêche auprès du personnel d’accueil
• Vérifiez la météo avant de partir

DURANT VOTRE SORTIE

• Assurez-vous de toujours être accompagné lorsque vous pratiquez la pêche en rivière
• Soyez très prudents sur les berges et les rochers, particulièrement lorsqu’ils sont mouillés
• Demeurez toujours à 10 mètres ou plus des sentiers lorsque vous pêchez
• N’oubliez pas de boire de l’eau fréquemment et en petites quantités
• Rapportez vos déchets au poste d’accueil
• N’hésitez pas à réévaluer votre parcours et à faire demi-tour si vous avez surestimé vos capacités

Que faire si vous êtes blessé et que vous ne pouvez vous déplacer?

• Commencez par vérifier si vous captez un signal cellulaire, et si c’est le cas, communiquez avec le poste d’accueil au 418-469-2228 poste 101. Expliquez votre situation et demandez des secours.
• Si vous ne captez pas de signal cellulaire mais que vous êtes accompagné d’une autre personne, mettez-vous au chaud autant que possible, isolez-vous du sol, puis une fois stabilisé, envoyez la chercher des secours au poste d’accueil.
• Si vous êtes seul, que vous ne disposez d’aucun moyen de communication et que vous ne pouvez vous déplacer, mettez-vous au chaud autant que possible et isolez-vous du sol avec une matière isolante. Ne vous éloignez pas du sentier et tentez d’être le plus visible possible en attendant les secours ou le passage d’autres usagers du réseau.

Dans tous les cas, ne quittez jamais les secteurs balisés.

Que faire si vous êtes perdu?

• Si vous avez quitté le secteur balisé, et que vous ne savez plus ou vous vous trouvez, tentez d’abord de rebrousser chemin dans les traces que vous avez faites, et ce jusqu’au secteur balisé.
• Si vous ne voyez pas vos traces, mais que vous êtes dans une pente, descendez tranquillement vers le bas de celle-ci : la plupart de nos sentiers longent des ruisseaux ou rivières, qui se trouvent en bas des pentes. Si vous atteignez un ruisseau ou un sentier, suivez celui-ci jusqu’à ce que vous rejoigniez un sentier principal.
• Si vos traces ne sont plus visibles et que même en descendant, vous ne trouvez ni sentier ni ruisseau, mais que vous disposez d’un téléphone cellulaire, tentez de voir si vous avez un signal cellulaire. Si c’est le cas, appelez le poste d’accueil au 418-469-2228 poste 101 et expliquez la situation.
• Si vous ne disposez pas d’un signal cellulaire, que vous ne voyez pas vos traces et que vous êtes perdu hors des secteurs balisés, commencez par tenter de vous orienter : tentez de trouver un sommet ou un autre indice qui vous permettrait de vous orienter. Déplacez-vous uniquement si vous savez dans quelle direction vous vous dirigez.
• Dans le cas contraire, la meilleure chose à faire est de rester sur place, de vous abriter et vous isoler autant que possible, de tenter d’être visible autant que possible en exposant tout ce que vous avez de voyant (vêtements de couleur, bâche, etc.) et d’utiliser un sifflet si vous en avez un ou d’appeler à l’aide. Si la nuit tombe, allumez une lampe ou un feu pour vous faire repérer.

Dans tous les cas, il est préférable d’attendre les secours que de dépenser votre énergie à tourner en rond dans la forêt.